Interview de Sophie BLANCHOUIN

Sophie mars 2014Sophie BLANCHOUIN a toujours été présente pour La Minut’Rit. Elle nous explique dans cette interview comment elle a pu contribuer à la conception de La Minut’Rit et comment elle suit toujours avec attention les avancées.

  •  Bonjour Sophie, pouvez-vous nous présenter votre métier ?

En quelques mots, je suis chargée d’affaires Entreprises depuis un an au Crédit Agricole Normandie Seine. Mon métier consiste à accompagner les entreprises régionales dans leur développement et dans leurs différents besoins bancaires.

  • Depuis quand et comment avez-vous connu la Minut’rit ?

Avant même qu’elle n’existe ! J’ai eu la chance de faire mes études avec Cécile à l’école de commerce de Rouen, et d’être là aux premiers frémissements de la Minut’rit;) ! Cécile et moi avions choisi la même spécialisation pour notre dernier semestre : Entrepreneuriat. Nous avions une vision commune sur le projet à monter : une entreprise différente qui mette les valeurs de proximité et d’humanité au cœur de son business model. Deux autres membres nous ont rejoint, ainsi qu’Antoine bien sûr, et l’équipe était constituée. Pendant plusieurs mois, nous avons travaillé à la conception de la Minut’rit, étude de marché, prévisions financières, tout y est passé ! Antoine en a même profité pour prendre quelques cours de gestion en se cachant derrière Cécile sur les bancs des amphis de l’école. Ce furent quatre mois intenses, mais surtout très constructifs.  Cécile et Antoine ont pu profiter de cette époque pour démarcher les premiers clients, et ainsi affiner ce beau projet.

  • Comment avez-vous accompagné le projet?

A la fin de la spécialisation, nous avons rendu notre business plan complet, et remporté le prix de meilleur projet de la promo ! En si bonne voie, j’ai souhaité accompagner Cécile et Antoine jusqu’à la prochaine étape, les « Entrepreneuriales ». Là aussi, la Minut’rit a été reconnue et le projet primé. Au fil des mois, j’ai partagé avec l’équipe mon expérience en gestion financière et en stratégie. Mais toutes les belles choses ont une fin, après un an aux côtés de Cécile et Antoine, le moment était venu pour moi de me lancer dans une nouvelle aventure, et pour Cécile et Antoine de concrétiser leur projet. La Minut’rit a alors été officiellement créée, et les premiers contrats ont vu le jour quelques mois plus tard.

  • Quel lien conservez-vous aujourd‘hui avec La Minut’Rit ?

Je suis les actus plus que rebondissantes de nos deux créateurs préférés ! Trois ans après les premières lignes jetées sur un tableau d’école, la Minut’rit est devenue une grande, une entreprise à part entière qui n’a plus rien à voir avec nos croquis de l’époque. Elle a su tirer le meilleur de l’expérience scolaire que nous avons connu pour exister aujourd’hui et s’adapter au monde économique que l’on connaît. Cécile et Antoine ont beaucoup évolué eux aussi et nous montrent au quotidien qu’ils n’ont pas froid aux yeux.

  • Quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui souhaitent rejoindre la Franchise La Minut’Rit ?

Sans aucun doute, de partager la vision de l’entreprise de Cécile et Antoine. Il faut des personnes avec un brin de folie pour tenir une entreprise différente, et encore plus pour la faire vivre. Les connaissances et compétences viendront plus tard, Cécile et Antoine sont de très bons professeurs. A les voir, je crois que la création d’entreprise est une aventure fabuleuse, qui a su leur apporter un équilibre au quotidien et une motivation pour se dépasser un peu plus chaque jour. Les rejoindre changera votre conception de l’entreprise et du travail, et vous fera découvrir une nouvelle vie, où votre courage et votre motivation seront les deux piliers de votre réussite.

  • Comment parvenez-vous à concilier vie personnelle et vie professionnelle ?

Je suis amenée à faire beaucoup de déplacements, alors cela nécessite beaucoup d’organisation. Le plus difficile pour moi est de ne pas pouvoir travailler à distance. Les semaines sont bien chargées, et de ce fait,les week-ends aussi pour la vie perso. Pour l’instant j’y trouve mon compte, mais j’espère réellement que mon entreprise évoluera, elle a déjà su le faire il y a quelques mois en proposant une conciergerie aux salariés, il ne manque plus que la mise à disposition d’outils performants pour travailler partout, et n’importe quand… !

Publicités

2 réflexions sur “Interview de Sophie BLANCHOUIN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s