Comment bien planter son recrutement ?

Par Cécile TAUVEL (co-fondatrice de La Minut’Rit)

Après « Recruteurs, il parait que vous avez perdu le pouvoir ?« . Voici un extrait de ce qui s’est dit pendant l’atelier : « Comment bien planter son recrutement ? » du #TruNormand organisé à l’EM Normandie par Link Humans.

Voici quelques exemples de recrutements plantés:

  • l’établissement du cahier des charges et la rédaction de l’annonce sont des étapes initiales primordiales. Il faut prendre le temps de cadrer et de savoir ce que l’on veut.
  • Un entretien non préparé (par le candidat ou le recruteur).
  • Le recruteur a oublié de poser une question technique et l’équipe s’aperçoit ensuite que le nouvel embauché n’a pas la compétence.
  • Le recruteur ne donne pas suffisamment d’information aux candidats.
  • Un recruteur qui n’est pas bienveillant et ne sait pas mettre à l’aise le candidat.
  • Un seul entretien pour choisir le nouvel embauché. Lorsque le candidat a plusieurs entretiens, c’est plutôt bon signe car cela lui permet déjà de voir plusieurs personnes de l’entreprise. Chaque entretien est une chance supplémentaire de connaitre l’entreprise, le poste et les missions afin d’avoir accès à un choix éclairé.
  • Bâcler la phase d’intégration.

Il faut savoir que l’échec d’un recrutement coûte très cher à l’entreprise : environ 50000 € pour un cadre et 30000 € pour un employé. Trouver le bon poste pour le bon candidat, c’est très chronophage.

(Personnellement, j’ai été accompagnée par Agathe DELCROIX de Keyrecrut et cela m’a bien aidée !)

Quel est le moment critique dans le recrutement ?

  • La promesse d’embauche. Le candidat déjà en poste veut-il vraiment changer ? a-t-il plusieurs propositions ?
  • Le contrôle de références.
  • la période d’essai.

 

Comment bien intégrer un nouvel embauché ?

  • Informer le candidat pendant les mois ou semaines précédent son arrivée dans l’entreprise.
  • Accueillir le nouvel embauché lors de son arrivée: visite de l’entreprise, déjeuner d’intégration, présentation de l’équipe…
  • Le suivre de façon hebdomadaire pour connaître son point de vue.
  • Mettre en place des welcome box.
  • Les trois premières semaines sont les plus importantes pour que le nouvel embauché s’informe sur l’entreprise et son travail.
  • Le rôle du manager est primordial : il doit expliquer les choses dès le démarrage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s